Les Casseroles font coup double

En recevant le Stade Brainois, un concurrent direct, notre équipe première savait qu’elle abattait une carte importante.

Grâce aux buts de Dehont (24e) et Langlet (71e), les Gosseliens s’imposaient 2-1 et rassuraient le Stade Bardet. Les hommes de Fabrice Focant font la bonne opération au classement général. Grâce à leur 6 sur 6, ils sortent de la zone rouge avant de recevoir Ganshoren, un gros morceau de la série.

Bombele et Feria-Matias rentrent de suspension pour défier les Bruxellois dimanche 15h à la maison. Steens fait lui chemin inverse et ne sera pas de la partie.

Young Cup : Un bilan positif

  • En marge de notre tournoi, nos équipes étaient également en lice lors de la Young Cup. Le bilan est  globalement positif, signalons le carton plein de nos U12. Nos « grands » du jeu à onze ne sont pas en reste  puisque nos trois équipes se sont hissées au prochain tour.

Félicitations à tous !!!!

  • U10 :
    • Gerpinnes – Gosselies A  4-0
    • Braine – Gosselies B  16-1
  • U11 :
    • Gosselies B – Courcelles  5-6
    • RAAL – Gosselies A 1-14
  • U12 :
    • Gosselies A  – Froidchapelle  9-0
    • Gosselies B – Baileux  2-1
  • U13 :
    • Gosselies B – Gerpinnes  2-6
    • Nalinnes – Gosselies A  1-0
  • U14 :
    • Gosselies – Courcelles 8-1
  • U15 :
    • Nalinnes – Gosselies 1-4
  • U17 :
    • Olympic Charleroi – Gosselies 0-2

Nos lionnes réalisent l’exploit !

Opposées à Havinnes, avec seulement 10 joueuses sur la pelouse au coup d’envoi, nos filles savaient qu’elles devraient faire bloc pour obtenir un résultat. Menées dès la 9e minutes, nos girls ne lachaient pas et parvenaient à égaliser par Estelle Schollaert.

Dominées mais courageuses, les Carolos parviennent même à prendre l’avance avant la pause grâce au doublé d‘Estelle Schollaert. Remontées à bloc, les Rouges loupent le break à plusieurs reprises et on pense alors avoir loupé le coche. Il n’en est rien, la délivrance tombe à la 81e lorsque Estelle Schollaert, encore elle, fasse 1-3 de la tête. Ornella Sidiras faisait 1-4 dans la foulée et la réduction du score dans les arrêts de jeu ne changeait rien à l’explosion de joie des filles du RGS au coup de sifflet final.

Les troupes de Jean Jacoby réalisent l’exploit et affronteront Tournai en quart de finale. Bravo à elles !

Bardet terre d’exploit

Après avoir fait trébucher le Stade Brainois à domicile, les Gosseliens avaient à coeur de réitérer l’exploit lors de la venue de Quevy-Mons, lui aussi considéré comme une grosse cylindrée de la série.

En début de partie, Quevy faisait honneur à son statut. Les Montois mettaient la pression et parvenaient à ouvrir le score par Lufimbu à la 25eme minute. Les Casseroles n’en menaient pas large mais à la 40eme, Passalacqua égalisait grâce à un beau coup-franc.

Après la pause, les hommes de Fabrice Focant faisaient jeu égal avec leurs adversaires. Dans le dernier quart d’heure, Passalacqua en capitaine modèle, profitait d’un centre en retrait de Dehont pour doubler la mise. Dans la foulée, Dehont tuait tout suspense en faisant 3-1.

Une victoire ô combien importante pour le RGS en vue du maintien et surtout pour donner le ton aux futurs visiteurs du Stade Bardet : Ici, c’est chez nous !

Un net succès de nos filles mais….

Pour ce quatrième match, les girls du RGS se déplaçaient à La Louvière. Face à la lanterne rouge, les Carolos n’ont pas traîné en route. Dès la 3e minute, Ornella Sidiras ouvrait le score. Dans la foulée, Chiara Patti doublait la mise. Ce break coupait les jambes des Louviéroises. A a 24e, Elina Petaccia faisait 0-3 et tuait tout suspense.

La seconde période était à sens unique. La gardienne adverse faisait des miracles mais devait s’incliner à deux reprises devant Lisa D’Angelo.

Score final 0-5, un succès net et sans bavure des troupes de Jean Jacoby. Seules ombres au tableau, les blessures de Severine Pegorer et d’Elina Petaccia. Le prochain match face à Templeuve ayant été postposé, les filles auront donc une semaine de plus pour se retaper en vue du prochain derby contre l’Olympic Charleroi.